Publius Salvius IULIANUS (Julien)

Né aux environs de l'an 100 de notre ère en Afrique du Nord d'une famille romaine appartenant à l'ordre équestre, Julien fut l'élève du jurisconsulte Iavolenus Priscus (^). Sous Hadrien, Antonin le Pieux et Marc Aurèle, il occupa des magistrature importantes : questeur, préteur, consul en 148, gouverneur de la Germanie inférieure à Cologne entre 150 et 161 et procunsul d'Afrique entre 161 et 169.

Aux environs de 130, Hadrien le chargea de codifier l'Edictum praetoris (*). Une inscription nous apprend que cet empereur doubla son traitement en raison de sa science remarquable (propter insignem doctrinam). Son ouvrage principal est un Digeste en 90 livres, caractérisé par un style simple, clair et élégant, où il résoud d'anciennes controverses de manière convaincante et contribue à atténuer les oppositions entre les Sabiniens et les Proculiens. Sa méthode est essentiellement casuistique.

Son oeuvre est peut-être « la plus classique » de toutes les oeuvres classiques. Elle est en tout cas celle que les jurisconsultes ultérieurs ont le plus citée. De même le Digeste de Justinien (*) en   contient-il de nombreux extraits.